Traiter l'obésité morbide: le poids est terminé

James «Butch» Rosser, Jr. MD FACSProfessor of SurgeryMorehouse School of Medicine

Traiter l

Des milliards sont dépensés chaque année pour traiter des millions de patients dans le monde souffrant de maladies telles que le diabète, l'hypertension, les maladies cardiaques, l'apnée du sommeil, le cancer, l'asthme, le reflux, l'infertilité, la lombalgie et l'arthrose. Et s'il y avait un traitement qui pouvait les prévenir, les guérir ou les contrôler tous et que très peu de gens l'utilisaient? C'est le cas de la chirurgie de l'obésité qui sauve des vies, comme l'anneau gastrique et la procédure de pontage gastrique. Alors, pourquoi sont-ils les traitements les plus sous-utilisés dans le domaine de la santé?

Le parcours personnel d’un chirurgien





J'ai un point de vue tout à fait unique: je fais partie des millions de personnes qui ont perdu le défi nutritionnel et ont été victimes d'obésité morbide. Comment un chirurgien atteint-il un poids de 450 livres avec un IMC de 55, souffrant d'apnée du sommeil et de maux de dos chroniques? Avec toutes mes connaissances en tant que médecin, je n'ai pas réussi à maintenir ma perte de poids par moi-même. J'ai essayé tous les régimes, tous les programmes d'exercices, même en allant dans un camp de matières grasses. Mais, comme tant d'autres, je perdrais beaucoup de poids et, dans un laps de temps, le poids revenait - et plus encore. Cela m'a pris dans une spirale ascendante jusqu'à ce que j'atteigne plus de 210 livres au-dessus de mon poids corporel idéal. À ce stade, ma vie a été menacée par la probabilité d'une mort prématurée. Franchement, j'étais frustré et dégoûté de moi-même. Lorsque vous atteignez ce point, l'auto-déception perpétuelle s'accroche à vous comme la puanteur d'un champ de bataille. Ensuite, vous avez commencé à croire ce que le grand public croit. Vous êtes un individu qui est une aberration mentale et physique avec des capacités et un travail ethnique inférieur aux autres. Finalement, j'ai fait face à la réalité; J'étais plus de 100 livres au-dessus de mon poids corporel idéal et j'étais devenue victime d'une maladie appelée obésité morbide. Maintenant, je devais faire la bonne chose pour sauver ma vie et la bonne chose était de subir un pontage gastrique.

Obésité: l'ennemi public n ° 1

Pour ceux d'entre vous confrontés quotidiennement à ce problème, vous n'êtes pas seuls. Plus de 91 millions de personnes (78 millions d'adultes et 13 millions d'enfants) aux États-Unis sont obèses. Un milliard d'adultes et 28 millions d'enfants de moins de 6 ans sont atteints de cette maladie dans le monde. Cinq à dix pour cent (50-100 millions) souffrent d'obésité morbide comme moi.

La plupart du public pense que le visage de l'obésité est l'apparence physique grotesque de la victime provoquée par le dépôt de couches de tissu adipeux. Mais l'obésité n'est pas un problème cosmétique; il provoque des comorbidités médicales qui diminuent la qualité de vie (augmentation de l'incidence du diabète, de l'hypertension, des maladies cardiaques, de l'apnée du sommeil, du cancer, de l'asthme) et la capacité d'un patient à maintenir une existence productive (reflux, infertilité, lombalgie, arthrose) .


combien de thon pouvez-vous manger pendant l'allaitement

Ce n'est pas seulement la personne atteinte de la maladie qui en souffre; les proches de la Défi nutritionnel sont également des victimes. Les conjoints, les membres de la famille et les amis vivent dans un monde unique et souvent secret que personne ne semble vouloir aborder. En tant qu'être cher, il y a tellement d'émotions qu'ils éprouvent, mais gardent le secret parce qu'ils ont peur ou honte d'admettre leurs sentiments de peur de blesser celui qu'ils aiment. Que le problème soit le souci de leur santé, de leur intimité, de leur qualité de vie, de leur estime de soi ou de toute autre situation de vie, les êtres chers parcourent souvent les problèmes doucement et tranquillement. Ils chantent une chanson que personne n'entend.

Ce sont les faits et comme notre deuxième président John Adams l'a dit un jour, «les faits sont des choses têtues.» Je connais trop bien ces faits car en tant que chirurgien de 6 pi 4 po et 450 livres, le médecin ne pouvait pas se sauver. La maladie et la mort sont le vrai visage de l'obésité. Au vu des faits que je viens de citer, l'obésité devrait être qualifiée d'ennemi public numéro un.

Une question d'équilibre: énergie en (nourriture) / énergie en sortie (calories brûlées)

La cause de l'obésité est très complexe mais basée sur un concept simple. C'est le résultat d'une personne qui absorbe plus d'énergie sous forme de calories (nourriture) qu'elle n'en brûle à cause de l'activité physique et qui maintient un bon fonctionnement corporel (métabolisme). Pour cette raison, j'ai de moins en moins utilisé le mot obésité dans la conversation générale. Je me réfère aux patients frappés par cette lutte comme étant nutritionnellement défié. Même si le côté énergétique de l'équation est extrêmement important, j'insiste sur la nutrition parce que l'autre côté de l'équation contient tellement d'éléments qui échappent à notre contrôle. Défi nutritionnel est une description précise et porte moins de stigmatisation de malentendus et de discrimination. Nous sommes tous en guerre chaque jour avec notre environnement et notre mode de vie pour atteindre un profil nutritionnel qui nous aide à équilibrer avec succès ce que nous absorbons avec ce que nous brûlons.

Le bâton de contrôle de l'obésité: l'IMC

Comment savez-vous que votre poids commence à devenir un problème? Vous devez connaître votre numéro . Vous ne pouvez pas simplement vous regarder dans le miroir et juger de votre état de santé par rapport au poids.

L'IMC (indice de masse corporelle) est l'appareil officiel de mesure du poids. Il est basé sur votre poids (kilos) et votre taille (mètres carrés). Il existe des calculatrices, des sites Web et même des applications téléphoniques qui feront le calcul pour vous. Par exemple, si votre taille est de 5 pi 4 po et votre poids de 120 livres, votre IMC est de 20,6. Si vous mesurez 6 pieds et pesez 200 livres, votre IMC est de 27,1. Lorsque vous allez chez le médecin, certaines mesures sont recueillies à chaque visite, telles que la pression artérielle et le pouls. Ceux-ci sont appelés signes vitaux. Je pense que l'IMC doit être le nouveau signe vital et que chacun doit connaître son nombre.

À ce stade, vous devez vous demander ce que signifient les chiffres? Vous avez un poids insuffisant si votre IMC est inférieur à 18,5. Vous avez un poids normal si votre IMC est compris entre 18,5 et 24,9. Vous êtes en surpoids si votre IMC est de 25 à 29,9. Vous êtes obèse si votre IMC est supérieur à 30. Maintenant, cela ne s'arrête pas là.

Toutes les obésités ne sont pas créées égales. Il existe différents niveaux ou stades d'obésité. Le stade I est 30-34,9, le stade II est 35-39,9 et le stade III est 40-49,9, et un IMC de 50 ou plus est considéré comme super obèse. Pour mettre cela en contexte, il y a un ascenseur pour obésité et chaque étage est un nouvel étage. Une sonnette d'alarme doit sonner lorsque vous montez à chaque étage pour vous avertir que vous êtes en danger. Plus le sol est haut, plus la scène est élevée et plus votre vie est en danger. Mon IMC était de 55 et l'alarme sonnait comme un fou.

Chirurgie de l'obésité: le traitement le plus sous-utilisé dans les soins de santé


régime de deux semaines pour perdre 20 livres

Pourquoi cette option de traitement est-elle si sous-utilisée? Tout d'abord, la décision de subir une intervention chirurgicale n'est pas facile à prendre. La chirurgie comporte des risques et-avouons-le - avoir un chirurgien qui pénètre dans votre corps n'est pas exactement sur votre liste de choses à faire. Mais le risque associé à ce traitement est très faible lorsqu'il est effectué avec de grands chirurgiens dans de grands centres d'excellence (COE) qui se concentrent sur ce traitement.

En tant que patient, vous devez réaliser que le risque de continuer à souffrir de la maladie est bien supérieur aux risques de la chirurgie. Le patient doit surmonter le sentiment d'abandonner et résister aux critiques des autres qui ressentent la même chose. De plus, vous devez passer le syndrome du «il doit y avoir une autre façon de faire cela par moi-même». Il hante chaque étape de votre parcours décisionnel. Les médecins peuvent malheureusement faire partie du problème. À moins que ce ne soit leur spécialité, la plupart des médecins ne connaissent pas la science derrière ce traitement, et ils souffrent des mêmes préjugés sur la chirurgie de l'obésité et les problèmes nutritionnels que le grand public. Donc, par conséquent, ils ne le suggèrent pas à leurs patients.

Rendons cela très simple. La raison et la seule raison pour laquelle vous devriez subir une chirurgie de perte de poids est aussi d'améliorer votre santé. Il existe des lignes directrices pour vous aider à prendre une décision qui peut vous soulager de la gymnastique mentale. Si vous avez un IMC de 40 ou plus (généralement au moins 100 livres au-dessus de votre poids corporel idéal), vous souffrez d'obésité morbide et la chirurgie de l'obésité vous permettra de retrouver et de maintenir votre santé. Si vous avez un IMC de 35 ou plus et que vous souffrez de comorbidités, en particulier Diabète , vous devriez subir une chirurgie de l'obésité. C'est le seul traitement qui peut offrir un contrôle ou un traitement durable de la maladie. Une fois que j'ai accepté que mon état était une maladie, la décision a été simple. Les preuves académiques écrasantes m'ont orienté vers une solution chirurgicale.

Anneau gastrique et dérivation gastrique

Il existe aujourd'hui deux principaux types de chirurgie de l'obésité: l'anneau gastrique et la procédure de pontage gastrique. La procédure du manchon gastrique gagne en popularité mais elle ne sera pas couverte dans cet article.

L'anneau gastrique est un dispositif qui est placé autour de la partie supérieure de votre estomac pour le réduire et restreindre le flux de nourriture dans le reste de l'intestin. Cela vous fait vous sentir rassasié très rapidement et vous ne voulez plus manger. Vous pouvez vous attendre à perdre 40 à 50% de votre excès de poids corporel. Si vous êtes en surpoids de 100 livres, vous pouvez vous attendre à perdre 40 à 50 livres.


le lait entier peut-il vous faire prendre du poids

Le bypass gastrique réduit la taille de l'estomac et diminue l'absorption des calories en détournant les aliments d'une grande partie de l'intestin grêle. Cela se traduit par une réduction des calories introduites dans le corps et vous perdez du poids. De plus, il y a un impact mal compris sur certaines hormones qui affectent votre centre de faim et de satiété, ce qui vous aide également à contrôler votre poids. Si vous choisissez le bypass gastrique, vous pouvez vous attendre à perdre 60 à 70% de votre excès de poids ou 60 à 70 livres.

Un mot d'avertissement: il y a des compromis entre les deux procédures. L'anneau gastrique est plus sûr et n'est pas permanent, mais il entraîne moins de perte de poids et est plus sujet à l'échec. Le bypass gastrique a un taux de complications graves légèrement plus élevé, mais a une perte de poids plus durable et est plus approprié pour les patients qui ont un IMC plus élevé (> 50) et diabète .

Quelle que soit l'opération que vous choisissez, ces procédures vous aident à mettre les aliments dans une perspective appropriée. Vous n'avez pas faim tout le temps et vous ne manquez pas de nourriture en tant qu'ami. La chirurgie de l'obésité doit être utilisée comme un outil pour vous aider à vous aider en atteignant l'équilibre nutritionnel avec votre dépense énergétique.

Sachez que vous devez pratiquer toutes ces choses que vous avez apprises avec la perte de poids médicale! L'opération vous permet d'adhérer à ces choses, alors qu'avant vous avez affronté des forces qui vous ont fait échouer. Si vous ne le faites pas, quelle que soit l'opération que vous choisissez, vous ne réussirez finalement pas. Il n'y a pas de repas gratuit. L'opération vous met seulement en mesure de vous aider vous-même.

Un nouveau jour pour un nouveau moi

Cela fait 10 ans depuis ma procédure de pontage gastrique et aujourd'hui je mesure 6 pi 4 po, 290 livres: une perte de poids soutenue incroyable de 160 livres. Mon IMC est maintenant de 35. Hé, je suis toujours une «grande unité» mais une «grande unité» plus saine. De ne plus souffrir d'apnée du sommeil aux paniers de tir avec mes enfants à la randonnée avec ma femme dans la forêt tropicale à la réalisation de trois courses de 5 km, mon existence a changé pour le mieux. Et je suis déterminé à protéger mon investissement en façonnant consciemment ma vie pour gagner le défi d'équilibrer la nutrition avec l'exercice pour maintenir un mode de vie sain.